Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour à la page d'accueil

 

ATTENTION : Le Kikimundo a déménagé - Ce blog reste ouvert en tant qu'archive.

Si vous souhaitez me laisser un message, je vous invite à le faire sur mon nouveau blog :

http://www.lekikimundo.org

 

16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 18:14

Le premier des trois kiki-pages gagnés au jeu de La Globule est arrivé à destination. C'est Madame Fashion Victim qui l'a reçu. Elle m'avait dit dans un commentaire qu'elle ferait bien équipe avec Patat'verine (Version kikimundaise de Wolverine). Sur son Kiki-page, j'ai donc habillé la kikimate Fashion Victim avec un costume de X-man. J'ai choisi celui de Phoenix car il me semblait le plus approprié. Je lui trouve un petit coté fashion justement. Un truc qu'on pourrait très bien porter avec des escarpins dorés...

 


Il semble que j'ai vu juste car Jean Grey alias Phoenix est la super-héroïne préférée de Madame Fashion Victim.

Ce kiki-page est dessiné à l'encre et colorié à l'aquarelle. Les deux autres sont en cours de fabrication. J'espère en finir au moins un ce week-end. Que les deux autres gagnants (BlueGrey et L3D4V) ne s'inquiètent pas, ils finiront bien par reçevoir leurs prix. Au kikimundo nous n'avons pas de pigeons voyageurs. Nous utilisons des escargots. Il faut juste être patient...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans kikimundo
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 21:03
Ce soir j'ai la flemme. Il faudrait que je dessine. J'ai encore deux kiki-pages sur le feu et encore rien de prêt pour alimenter ce blog... Mais non, rien à faire. J'ai la flemme.

Alors ce soir ce sera juste une vidéo. Un petit clin d'oeil à Mesdames
Turquoise et Fashion victim.
Comme ça, si un jour l'envie leur prend de changer de totem, elles sauront quoi faire...



Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 23:51

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Escar'Kroniks
commenter cet article
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 20:31

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Escar'Kroniks
commenter cet article
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 00:00

J'ai lu quelque part, probablement sur le RFS blog, que le totem de Madame Lhisbei était le dragon. Et ça donne quoi quand on transforme un dragon en kikimate ?

J'espère que cette fois, le lhisbeicoloromètre tiendra le coup. La dernière fois que je l'ai utilisé avec une kikimate, il a pris un coup de chaud inexpliqué et il a fallu le remplacer. Madame Lhisbei en a commadé un nouveau. On va pouvoir le tester sur elle...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Crob's
commenter cet article
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 00:00

Après le jeu de La Globule, voici son histoire.



24 décembre.

Nous sommes à Paris dans le XIIIeme arrondissement. La famille est réunie chez mes grands-parents pour le traditionnel repas du réveillon. La soirée est déjà bien avancée. On vient de poser sur la table le gigot et les haricots. L'ambiance est gaie. On aime se retrouver en famille. On discute, on parle fort, on rigole. Ma mère essaie de suivre les conversations, mais elle semble un peu absente. De temps en temps, elle se masse le ventre, les yeux dans le vague. Perdue dans ses pensées, elle laisse soudain échapper à haute voix « C'est bizarre, je sens quelque chose ». Assise à coté d'elle, ma grand-mère lui pose la main sur le ventre.

- C'est peut-être les contractions.

- Non, non ! Ça ne fait pas mal. C'est juste une crampe. Je vais m'allonger un peu.

- Moi je te dis que c'est des contractions. Il faut aller à l'hôpital.

- Mais non, c'est trop tôt...


On parle moins fort. Toute l'attention se focalise sur ma mère. On s'agite, on se prépare. Mon père est allé chercher la voiture, une 403 grise qu'on surnomme JJ à cause de son immatriculation. Dans la famille, on aime bien donner des surnoms. On installe ma mère dedans, et en route vers le XIVeme arrondissement, direction hôpital Baudelocque. C'est la maternité où elle a été suivie pendant toute sa grossesse.

Le hall de l'hôpital est désert. Il n'y a personne à l'accueil. Un peu plus loin, des voix et des bruits de verres qui s'entrechoquent s'échappent d'une porte ouverte. Le personnel est là et trinque à la santé du petit Jésus. Eh quoi ! C'est Noël pour tout le monde, même pour ceux qui travaillent.

- Hou hou ! S'il vous plaît...

- Oui, c'est pourquoi ?


La femme qui vient d'apparaître dans le couloir ne semble pas très intuitive. Demander "C'est pourquoi ?" à un homme surexcité qui débarque au milieu de la nuit dans une maternité avec sa femme enceinte qui se tient le ventre en grimaçant, c'est vraiment faire preuve d'un manque de perspicacité. A moins que ce ne soit le champagne qui lui embrouille l'esprit. Mon père lui dirait bien qu'ils attendent l'autobus, mais ça n'est pas le moment de plaisanter. Maman à mal.

- Je crois que ma femme va accoucher.

- Vous êtes sûr que c'est ça ?

- Ah mais si c'est pas ça, moi je repars !


On sent à sa réponse sèche que ma mère est un peu énervée. Elle doit avoir en travers de la gorge le gigot aux haricots qui risque de lui passer sous le nez. On la fait passer en salle d'examen, on l'ausculte. C'est ça ! Tant pis pour le gigot.

 


25 décembre.

C'est Noël. Il est né le divin enfant et tout le monde vient voir la merveille le premier d'une nouvelle génération, le cadeau surprise, Moi.

Maman se repose. Hier, c'était le réveillon, mais elle n'était pas à la fête. Le père Noël lui a joué un drôle tour en vérité. En guise de cadeau, elle a passé une bonne partie de la nuit à mettre au monde la chose qui s'agitait dans son ventre quelques heures plus tôt. Mais ça en valait la peine. Maintenant elle peut le tenir dans ses bras, ce petit bonhomme qui a grandi en elle pendant plus de huit mois. Elle peut le cajoler. Elle peut l'embrasser. Son bébé, son fils, Moi.

Papa aussi a besoin de repos. On dit qu'il s'est couché encore plus tard que maman. On dit qu'il a fêté ma naissance comme il se doit. Et en plus c'est un garçon. Celui qui transmettra son nom à la génération suivante. Son premier enfant, son fils, Moi.

On me trouve plutôt mignon. J'ai une tête rigolote avec ces cheveux plantés tout droit sur mon crâne. Mais de quelle couleur sont-ils ? Une infirmière me soulève délicatement et me tient à bout de bras devant la fenêtre pour mieux les admirer. La lumière du soleil leur donne de curieux reflets. Auburn peut-être.

 


26 décembre.

Je dors dans un berceau, à coté du lit de Maman. Une aide-soignante entre dans la chambre pour voir si tout va bien. Elle se penche sur moi avec un sourire attendri. Je dors. Elle me caresse la joue du bout de son index. Que c'est beau un bébé qui dort. Mais son sourire se fige et elle fronce les sourcils. Elle m'observe. Les yeux fixés sur moi, elle demande à ma mère "Vous êtes mariée avec un homme de race ?".

N'étant pas bien sûre d'avoir compris le sens de sa question, ma mère lui répond que son mari est de race blanche. L'aide-soignante se tourne alors vers elle. Elle esquisse un petit sourire. Il a quelque chose de faux ce sourire. On y verrait presque une trace d'inquiétude. Elle dit qu'elle revient tout de suite, puis elle quitte la chambre d'un pas tranquille. Dans le couloir, son pas s'accélère. Elle revient deux minutes plus tard accompagnée d'un homme en blouse blanche qui tient à la main une chemise cartonnée. Un Médecin probablement. Il lance à la cantonade un Bonjour hâtif en entrant dans la chambre et se dirige tout droit vers mon berceau.

- Ben évidemment ! Jaune pain d'épice, c'est pas une couleur normale pour un bébé. Tenez, regardez là. C'est écrit en rouge...


Il a ouvert la chemise cartonnée et fait lire quelque chose à l'aide soignante qui blêmit. Maman aussi est toute pâle. Elle sent bien qu'il y a quelque chose d'anormal. L'homme se tourne enfin vers elle et lui explique la situation.

- Madame, je viens de voir dans votre dossier que vous produisez des anticorps incompatibles avec le groupe sanguin de votre enfant et il est possible qu'il soit comme... empoisonné ! Mais ne vous inquiétez pas, on a pris le problème à temps. Ça va aller.


Ne vous inquiétez pas ?!? J'aimerais bien vous y voir. Elle est maman depuis à peine plus d'une journée, et voila qu'on lui prend son bébé, qu'on l'envoie dans un autre service, qu'on le branche sur une machine pour lui changer tout son sang. Ils appellent ça une exsanguino-transfusion. Mes parents sont là, un peu perdus. Ils étaient loin d'imaginer que la naissance d'un enfant pouvait produire tant d'inquiétude. On annonce à ma mère qu'elle peut sortir, mais elle refuse. Non, elle ne sortira pas sans moi. Comment une telle chose a pu arriver ? C'était pourtant marqué en rouge dans son dossier médical. Mais les soirs de réveillon, on ouvre plus volontiers les bouteilles de champagne que les dossiers médicaux...


 

 

Un an après.

Maman est heureuse. Nous sortons juste de l'hôpital. Le médecin vient de lui annoncer que suis tiré d'affaire. C'était le dernier examen. Je vais bientôt avoir un an et nous allons enfin avoir une vie normale, sans hôpital, sans traitements, sans rien. Tout ça c'est fini.

Ce fut une drôle d'année pour mes parents. Il n'y a pas à dire, la venue du premier enfant ça change la vie. Oui, vraiment une drôle d'année, avec son lot d'angoisses et de tracas.

Il y a eu mes trois semaines d'hôpital avec les trois exsanguino-transfusions. Et tous les examens de contrôle programmés à la sortie.

Il y a eu les poussées de furoncles sur mes fesses et dans mes oreilles.

Il y a eu les messages du laboratoire annonçant une chute importante de mon taux de globules rouges. Mon taux de globules rouges était une des préoccupations majeures à la maison. En cas d'alerte, on devait m'amener d'urgence à l'hôpital. Le soir quand il rentrait du boulot, mon père s'informait de mon état de santé en demandant à ma mère : "Alors, il va comment Ma Globule ?"

Il y a eu les traitements pour combler mes carences en fer, avec leurs curieux effets secondaires. Visiblement tout le fer qu'on me faisait absorber ne passait pas dans mon sang. Visiblement, car il laissait des traces au fond de mes couches. On ne trouve pas encore de couches jetables dans le commerce. Pour nettoyer les miennes, ma mère devait les passer à l'anti-rouille.

Mais tout ça c'est fini.

Aujourd'hui, il ne me reste aucune séquelle de cette mésaventure, si ce n'est ce drôle de surnom : La Globule.


La Globule entre Maman et Papa.


Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Les articles
commenter cet article
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 00:00

Récemment, un personnage pittoresque est apparu dans la faune du Kikimundo. Il s'agit de La Globule. Vous avez pu apprendre dans les Escar'Kroniks qu'il doit son nom à un des nombreux surnoms qu'on m'a donné.


Oui, je sais. Comme le faisait remarquer Madame Lhisbei, je collectionne les surnoms ridicules, et celui-là est particulièrement gratiné. Mais je ne vous ai pas tout raconté. Vous ne savez pas dans quelles circonstances j'ai été affublé de ce curieux surnom. Et bien devinez donc un peu, pour voir...


Je vous propose un petit jeu pour le découvrir. Le principe est le même que celui du
jeu de l'été 2007. Vous posez des questions dans les commentaires de cet article et j'y réponds. Si je vois que vous n'avancez pas, j'ajouterai un indice de temps en temps pour vous aider. Le premier qui donne une réponse complète à la question posée a gagné.

A gagné quoi ?

Comme la dernière fois, un marque-page personnalisé fabriqué par moi-même, également connu sous le nom de Kiki-page. (Voir Ici par exemple)


La question est simple :

Par qui, quand et pourquoi j'ai été surnommé La Globule ?


05/05/2008 22:25:09 - Madame BlueGrey a trouvé Quand : Durant ma première année.

06/05/2008 14:04:59 - Monsieur Lomemor machin truc a trouvé Qui : Mon papa.

06/05/2008 17:48:05 - Madame Fashion victim a trouvé Pourquoi : A cause d'un ictère hémolytique.


FIN DU JEU

Les trois parties de l'énigme on été trouvées. En théorie, j'attendais une réponse complète à la question. Réponse que personne n'a encore donné. Il ne reste plus qu'à assembler les éléments pour devenir le  vainqueur du jeu.

Cela devient un concours de rapidité, et je trouve cela profondément injuste pour ceux qui ont contribué à trouver la bonne réponse. C'est pourquoi, après consultation du grand jury et en accord avec moi-même, j'arrête le jeu ici et déclare

BlueGrey, Lomemor et Fashion victim vainqueurs à égalité.

Ils recevront chacun un kiki-page.

(Bon ! Ben je n'ai plus qu'à me mettre au boulot...)

 Pour tout savoir sur la véritable histoire de La Globule, rendez-vous ICI.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans kikimundo
commenter cet article
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 11:33

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Escar'Kroniks
commenter cet article
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 22:16

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Escar'Kroniks
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 00:00

"Hou la la ! Les kikimates c'est de plus en plus chaud" s'est exclamé Madame Choupynette lorsque je lui montrai mon dernier dessin. C'est marrant, je n'avais pas remarqué. Mais en regardant les croquis précédents, je me suis apperçu qu'il y avait effectivement une certaine progression dans la sexytude des kikimates. A quoi cela est dû ? Je ne sais pas. J'ai fait cela inconsciement. Je vois deux explications possibles.

Soit j'essaie d'exploser mon score sur le Lhisbeicoloromètre, soit c'est l'effet du printemps. Vous savez, le retour du soleil, la nature qui s'éveille, le monde animal qui s'émeut, et tout et tout...

Chez nous, quand le printemps revient, les lézards reviennent aussi. Et je connais justement une blogueuse dont le totem est le lézard. Il s'agit de Madame BlueGrey. Lorsque je lui ai demandé si elle voulait devenir une kikimate, elle s'est montrée très enthousiaste. 

Alors pour agrandir la famille des kikimates et fêter le retour des beaux jours, voici Madame BlueGrey comme un lézard au soleil...

 

 


Quel émoi !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Crob's
commenter cet article

Archives