Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Retour à la page d'accueil

 

ATTENTION : Le Kikimundo a déménagé - Ce blog reste ouvert en tant qu'archive.

Si vous souhaitez me laisser un message, je vous invite à le faire sur mon nouveau blog :

http://www.lekikimundo.org

 

10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 09:40

Quand on évoque Jean Yanne, on se souvient du comique à l'humour grinçant, du provocateur cynique et désabusé,  de l'acteur dramatique qui cultivait une image de bauf'. Il y a aussi un coté tendre et nostalgique un peu moins connu. C'est ce que je vous propose d'écouter aujourd'hui.

J'adore sa voix.





La gamberge ( Jean Yanne - 1958)

Moi je rêvais d'être un héros
et voulait m'en aller faire le mirliflore
connaître la faune et la flore,
faire une arche de mon bateau
je rêvais d'être un conquérant
et je voulais partir, tout comme Don Quichotte,
tant sur terre que sur la flotte,
par les mers et les continents

Si je voyais une guenille,
j'en voulais faire un étendard,
je l'ai compris beaucoup trop tard :
je regardais trop ce qui brille

A t'en rêver j'ai gâché mes vingt berges
la gamberge, la gamberge
a fait de moi un pauvre homme de plus
Même si je voulais brûler un cierge
à saint Antoine, au patron des perdus
je ne retrouverais pas mes vingt berges
ni les amours que je n'ai pas connus
je ne retrouverais pas mes vingt berges
ni les amours que je n'ai pas connus

Je me voyais le sceptre en main
l'hermine sur le dos en tête une couronne
des courtisans pour ma personne
se courberaient bien bas les reins
Autour du monde, de mon nom
on écrirait l'histoire et devant ma puissance
trembleraient les états ; je pense
que j'avais perdu la raison .

Car des ces folies de jeunesse,
de tous ces désirs insensés,
à petit feu j'ai gaspillé
mes vingt ans, toute ma richesse

Si j'ai vieilli maintenant je gamberge :
mes vingt berges, mes vingt berges
avec ma vie sont à jamais perdus
Même si je priais la bonne vierge
de me donner quelques années de plus
je ne retrouverais pas mes vingt berges
ni les amours que je n'ai pas connus
Je ne retrouverais pas mes vingt berges
ni les amours que je n'ai pas connus

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 18:00

La récréation musicale du jour colle à mon actualité puisque les deux titres proposés sont interprètés par Les parisiennes.




Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 17:41

Dans la série des chansons qui font pleurer Madeleine, je vous propose aujourd'hui "L'entrecôte" (P.Goupil - M.Zimmerman - 1927). L'interprétation la plus connue est probablement celle des Frères Jacques enregistrée en 1949. Ma version préférée est celle de Raoul de Godewarsvelde sur l'album "Les chansons de ma nourrice" (1967).

La chanson raconte la décadence d'une jeune couturière qui se sacrifie pour pouvoir nourrir ses frères et soeurs. Et la morale à la fin... Terrible !!!

 

 


A l'atelier qui bourdonne comme une ruche
La pauvre Lisette sanglote en travaillant
Car son vieux père est mort de la coqueluche
Elle reste seule pour nourrir cinq enfants
Dix petits pieds réclament des chaussures
La neige tombe, il va sûrement faire froid
Tout en cousant pour les riches créatures

La petit' main sent frissonner ses doigts
Elle sent que grandit la peur du lendemain

C'est pour pouvoir acheter l'entrecôte
Qui nourrira les chères têtes blondes
Qu'elle travaille pour les gens de la haute
Et qu'elle fait des robes pour le beau monde
Si elle peine si courageusement
Si elle fait des heures de supplément
C'est pour pouvoir acheter l'entrecôte
L'entrecôte...

Mais un beau jour comme elle était jolie
Un beau jeune homme, un placier en tissus
Lui acheta dans un coup de folie
Une belle robe avec des perles dessus
Elle voulait pourtant rester honnête
Mais il lui dit qu'il avait de l'argent
C'est pour cela que la pauvre Lisette
Se sacrifia en songeant aux enfants
Tous les soirs désormais par les soins du placier
Les petits estomacs furent rassasiés

C'est pour pouvoir acheter l'entrecôte
Qui nourrira les chères têtes blondes
Qu'elle commit son initiale faute
Qui la rabaisse au rang du demi-monde
Et le soir avec son amant
Si elle fait des heures de supplément
C'est pour pouvoir acheter l'entrecôte
L'entrecôte...

Comme son amant était d'humeur changeante
Il la quitta pour partir au Brésil
Alors du vice elle descendit la pente
Et de son corps elle fit un outil
Mais dans son cœur elle pensait à ses frères
Qu'elle sauvait d'un geste machinal
Pour éviter qu'ils soient dans la misère
C'est effrayant ce qu'elle se donnait du mal
N'imitez pas fillettes cet exemple maudit
Vous seriez pour le monde un objet de mépris

C'est pour pouvoir acheter l'entrecôte
Qui nourrira les chères têtes blondes
Qu'elle reçoit sans cesse de nouveaux hôtes
Et qu'elle devient la femme à tout le monde
Et dans a nuit pieusement
Si elle fait des heures de supplément
C'est pour pouvoir acheter l'entrecôte
L'entrecôte...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 21:12

Je vous rassure tout de suite, personne n'est mort au Kikimundo. Même pas Escargolio, malgré ce que pourrait laissé croire cette photographie.


http://www.gilbert-garcin.com/img/chrono/2007/342_Les_temoins_indifferent.jpg

La photo est de Gilbert Garcin. C'est Monsieur Lou qui m'a récemment fait découvrir cet artiste, dans un livre intitulé "Mister G." (Filigrane éditions), ouvrage publié à l'occasion de la rétrospective de Gilbert Garcin pour ses 80 ans. Les photos sont superbes. Mister G. nous propose des images bricolées sur lesquelles il se met en scène. Au premier coup d'oeil, la photo fait penser à un tableau surréaliste. On s'interroge quelques secondes sur le sens de l'image, sur l'idée qui se cache derrière, puis on lit le titre. Et là, on ne peut que se dire : "Ben oui, effectivement !" ... Je vous invite à aller voir le travail de Gibert Garcin sur son blog


Quant au titre de l'article, il fait référence au refrain d'une chanson qui me fait rire. Au départ le sujet peut ne pas sembler drôle. C'est une femme qui annonce à ses camarades la mort de son conjoint. On imagine bien le chagrin et la doubleur profonde que peuvent engendrer une tel perte. On se met à la place de cette pauvre femme et on est triste pour elle. Sauf que là...

Écoutez "Ohé ! les copains !" interprété par Frehel en 1939.



(Refrain:)
Ohé les copains
Venez vous rincer la gueule
Ce soir je suis toute seule
Il est mort ce matin

Ça faisait rudement longtemps
Qu'on était tous les deux
Moi j'avais dix-huit ans
Et lui dans les vingt-deux
Il m'a tout fait quitter
Mon père et puis ma mère
C'était pour me faire goûter
À toutes les misères

(Refrain:)

C'était un beau salaud
Qu'en foutait pas une rame
Pour un verre de pernod
L'aurait vendu son âme
Quand il était bien saoul
Il me tapait comme une brute
Il connaissait de ces coups
On aurait dit de la lutte

(Refrain)

Des fois il me trompait
Ces choses là ça m'écoeure
Et quand il revenait
Il ronflait vingt-quatre heures
Pourtant y'avait des jours
Ça c'était une merveille
Il me parlait d'amour
Quand je rapportais ma paie

(Refrain)

Mais je ne sais pas ce qu'il y a
C'est pourtant pas normal
Rien que de parler de tout ça
J'ai le coeur qui me fait mal
Ça c'est vraiment marrant
Y'a quelque chose qui cloche
C'est que quand j'ai eu vingt ans
Il m'a donné cette broche

(Dernier refrain:)
Aller les copains
Ce soir je suis toute seule
Je reverrai plus sa gueule
Il est mort ce matin


Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 21:26

Le choix musical du jour m'a été soufflé par Monsieur Lou. C'est plein de poésie et en plus ça me fait rire.






Mets ton habit, scaphandrier
Descends dans les yeux de ma blonde
Que vois-tu bon scaphandrier ?
"Je vois un étrange attirail :
Des fleurs, des oiseaux, du corail
Et de l'or en fines paillettes."

Mets ton habit, scaphandrier
Descends dans le cœur de ma blonde,
Que vois-tu, bon scaphandrier ?
"Je vois une source très pure
Je vois des rires et des deuils
Une oasis près d'un écueil..."

Mets ton habit, scaphandrier
Et dans le cerveau de ma blonde
Tu vas descendre, que vois-tu ?
Il est descendu, descendu
Et dans les profondeurs du vide
Le scaphandrier s'est perdu




Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 00:00

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 20:30

L'odyssée des séries, jeu organisé par Monsieur Thomas Sinaeve sur son Golb, m'a remis en tête quelques vieilles séries télévisées que je regardais quand j'étais plus jeune. (Beaucoup plus jeune...)

Je me souviens par exemple d'une série qui mettait en scène une bande de gamins qui avaient leur cabane dans un vieux bus londonien. La série s'appelait "L'autobus a Impériale". J'ai beaucoup fantasmer sur cet autobus.

Voici le générique.

Quelqu'un s'en souvient-il aussi ?



Une excellente question de Madame Turquoise en commentaire : Que sont devenus ces jeunes acteurs ?

 

Peter Firth : Il est devenu Harry Pearce dans la série MI5 (spooks)

  




Bruce Clark : Tout ce que j'ai pu trouvé, c'est qu'il vit aux USA et qu'il a une fille qui s'appelle Nathalie...

  

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 00:00

Dernier jour en Amérique du nord. A l'heure où cet article sera publié nous serons quelque part entre Montréal et Paris. Il est temps de dire au revoir à Peanut, notre copine écureuil qui tous les jours à l'heure de l'apéro vient chercher quelques cacahuètes.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 00:00

On dit que de ce coté-ci de l'Atlantique tout est plus grand. Même les nains...


Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 00:00

Un peu de musique avec une chanson du floklore local.

Enfin, presque...


Partager cet article

Repost 0
Published by Mr Kiki - dans Gadget
commenter cet article

Archives